500 mots pour une tinquée

Je déambule à travers les allées , la tête pleine de vide . Avec comme seul soucis d’hésiter entre un Orangina ou un P’tit frappé au chocolat. Faut dires qu’on s’casse pu trop la noix , on prend les 2.  Les 2 sont pas si fantastique , mais les 2 sont bon. Bon comme si tu donnerais une gorgée a un sans abris , pis lui yé loin d’être geule fine . Y t’remercie comme si tu viendrais de lui donner un p’tit bout d’ton coeur , un p’tite partie de la terre entière .Êtes-vous déjà demander à quoi qui pensait s’beau monde la . Comment qui se sens ? Comment vas la vie … C’est fou à quel point on peut se sentir seule juste dans une allée de dépanneur un dimanche soir quand tout est désert . Non mais a quel point on peux se sentir seule tout l’temps pis se poser des quantité phénoménale de question sur le pourquoi j’suis encore la à me demander qu’est-ce que j’vais manger en écoutant des films sur mon divan a soir ? Jamais d’idée précise , toujours dans le doute . Pis tu fini toujours par choisir 1 affaires qui te tentait pas plus que sa . C’est jamais le bon choix , mais t’es tanner d’perdre ton temps faik tsé . 

large

J’ai l’gout de t’aimer , t’aimer plus que toute les autres . Plus que ceux la d’avant pis plus que ceux la qui vont venir après toi. J’ai l’goût de t’aimer plus que je m’aime moi . J’veux toi pis toute les à-côtés de toi . Les plus laide comme les plus belles passe d’armes . J’prendrai tout c’qui viens avec. J’aimerai toutes tes menteries , j’adorerai notre abominable amour , j’admirerai ta façon de me mener en bateau . Ton modus operandi , ta méthode de m’tuer lentement, de m’faire croire qui existe rien de plus beau . J’me comprendrai même pu , je t’aimerai pis j’t’haïrai en même temps.  J’suis prête pour sa . J’suis prête parce que j’me prépare à sa depuis tout l’temps . J’suis prête à donner une partie de moi . Même si j’ai peur que tu parte au large avec pis qu’tu revienne jamais . J’suis prête à devoir ré-acheter les morceaux de moi que t’aurai vendu pour pas cher parce que t’en avais plus besoin que moi  . J’suis prête à faire le tour du monde pour toé . Pour faire comme si j’te croyais quand tu m’dirai qui ya juste nous VS le monde entier  . Prête a faire comme si les films était pas juste des films . J’suis prête à toi , même si c’est à chier notre histoire . J’suis prête a t’montrer que sa peut être beau même si on est laid . De la à te montrer que j’écris pas juste pour faire semblant.

Que j’peux t’aimer plus que ceux d’  avant .


Je sort dehors . J’ai froid . Mes gants à 10$ de chez stiches seront jamais assez chaud pour cette température de clochard . L’aiguille de gaz qui a même pas eu le temps de monter d’un centime, sera bin le plus longtemps que j’aurai pu endurer sa . J’me sens même plus le bout des doigts , pis ya même pas encore de neige au sol , une maudite chance … 

93ed923c

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s